Dancing Shadows RPG
Envie de nous rejoindre a Mystic Creek ?
Nous t'accueillerons avec grand plaisir Very Happy♥️


Forum RPG à suspense se déroulant à Mystic Creek
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 11:38

Aaron Adam McCarthy
Mon personnage
Salut moi c'est Aaron McCarthy. J'ai 32 ans. Je suis divorcé, donc célibataire Je suis à Mystic Creek depuis à peu près 3 ans. On me dit souvent que je ressemble à Jude Law. Ah et une dernière chose: j'aimerai faire partie du groupe I beleive in ghosts.

Caractère

Moi ? Alors là, on peut dire que j'ai deux personnalités. Pas comme un schizophrène non plus, mais il y a Professeur McCarthy, et Aaron McCarthy. Le premier est assez sévère, exigeant, mais pas méchant non plus. Son but, c'est de pousser les élèves à se dépasser, et à réussir tout simplement. C'est mon job après tout, et comme j'aime mon travail, faire des heures supplémentaires pour aider un étudiant en difficulté dans ma matière ne me dérange absolument pas, en fait, au contraire, j'aime la bonne volonté, et si on me demande de l'aide, je dis toujours oui. Hors du travail, je suis quelqu'un de très facile à vivre. Je suis naturellement de bonne humeur, pratiquement tout le temps, et si jamais ce n'est pas le cas, je tente de relativiser et retrouve vite le sourire. Je suis très abordable, j'aime la vie, les sensations fortes, mais je me contente aussi bien d'un tout que d'un presque rien. Je peux trouver le bonheur dans un vieux livre, comme dans un saut en parachute, ou dans la contemplation d'un parc désert, comme et surtout dans la compagnie de la personne que j'aime. Je n'ai pas trouvé ma moitié, mais je crois au karma et au destin, si j'ai était envoyé à Mystic Creek, c'est pour une raison, et lorsque comme moi, on est dans sa trentaine et célibataire, rencontrer LA personne semble être le seul objectif important restant de votre vie. Ça et construire une famille, mais l'un entraîne l'autre pour moi, donc c'est assez logique. Pour finir je dirais que j'ai l'esprit très ouvert, on peut me dire naïf, mais je considère ça plus comme une envie de croire à la magie dans un monde à l’apparence trop grise et désenchantée...

Histoire

Des temps en temps, dans mes rêves, je retrouve certains de mes souvenirs. Que ce soit sous forme de petits objets évocateurs, de symphonies grinçantes ou d’images floues, ces expéditions dans les tréfonds de ma mémoire ont constamment le même effet à mon réveil. Le doute. Qui suis-je ? Comment suis-je devenu celui que je suis ? Et sans un répit, je me replonge dans ce que j’ose appeler aujourd’hui, mon Histoire.

Je suis nait le 4 janvier 1980, à Londres, dans une famille très aisée possédant l’un des plus beaux et vastes manoirs de Belgravia. Vous vous dites sûrement que quand on nait, comme moi, dans ce genre de milieu, la vie est tout de suite bien plus simple, et au risque de paraitre légèrement irritable, je vais vous répondre que oui. Mes parents étaient souvent absents, mais mon enfance a été l’une des périodes les plus calme et heureuse de ma vie. L’une des raisons qui ont fait du gamin que j’étais un gosse équilibrée, malgré le manque de cadre sain, c’est le piano. Surprise hein ? Dès que j’ai été capable de coordonner mes doigts, je me suis pris d’une intarissable passion pour les claviers bicolores. Je prenais des cours dès mes six ans, et apprenais incroyablement vite tout ce qu’il y avait à savoir sur les techniques spécifique à mon instrument de prédilection. Plus tard, vers mes dix ans, ma nourrisse tenta de me faire essayer d’autres activité, comme le basket, le football, et même la peinture, mais je ne ressentais jamais la petite étincelle qui me réchauffait au contact d’un piano. Mon destin était à mes yeux tout tracé, direction les conservatoires les plus prestigieux, les scènes les plus reconnus… mais c’était sans compter sur les joies de l’amour et du hasard.

Après avoir obtenu mon diplôme en fin de lycée, mes parents m’offrirent la possibilité de passer une audition au conservatoire de Londres. Rien de plus simple pour leur virtuose progéniture, puisque j’entrais la semaine suivante en cours avancés. C’est là que je l’ai rencontré. Ivy, une violoniste très talentueuse avec qui je commençais à sortir dès que mon courage me permit de lui adresser pour la première fois la parole. Le coup d’foudre se confirma, et notre histoire débuta comme un vrai conte de fée. La côtoyer m’aida aussi à faire ma place dans le conservatoire. Ses amis devinrent aussi les miens, et leurs taquineries sur le passé d’Ivy ne m’atteignaient jamais. Je l’aimais, et de savoir qu’elle n’avait jamais su rester fidèle à qui que ce soit avant ne m’effrayait pas plus que ça. Et pourtant, un soir, la vie au conservatoire prit un tournant dramatique. Alors que je continuais de m’entrainer seul, mon petit groupe avait décidé de sortir s’amuser en boite et faire la tournée des bars avant l’arrivée du stress que signifiait la venue de plusieurs grands producteurs et managers. Tous moururent dans un accident de voiture qu’ils provoquèrent, emportant avec eux la vie d’une jeune institutrice et plongeant dans le coma sa fille de treize ans. Quand je dis tous, je dois me réviser, car alors qu’on me faisait identifier les corps à la morgue ce soir-là, un d'eux manquait à l’appel, celui pour lequel j’aurais tous sacrifier était absent, celui d’Ivy. Plein d’espoir, je tentais de la joindre, mais elle ne répondait pas. Ce n’est que plus tard, alors que j’errais dans l’hôpital, tentant d’avoir des nouvelles de l’enfant qu’ils avaient envoyé dans cet endroit, que je croisais par hasard la jeune femme. En sanglot dans son lit, elle ne faisait que répéter que sa carrière était fichue, qu’elle avait perdu sa raison de vivre… pas parce qu’elle regrettait d’avoir engloutie sa voiture dans celle de deux innocentes, mais parce que ses doigts avaient été broyé dans l’accident.

Les années passèrent, je rendais toujours régulièrement visite à l’hôpital à la fillette que la femme que j’aimais avait mise dans le coma, et ce que je prenais pour du déni chez Ivy ne disparut jamais. Elle sombra dans une longue dépression, alors que je faisais tout pour l’aider à s’en sortir. Après avoir quitté le conservatoire, je la demandais en mariage, et aperçut à nouveau une lueur d’espoir, cette lueur qui m’avait fait tomber fou amoureux d’elle. Elle dit oui, mais le bonheur fut aussi éphémère que notre pièce montée. La dépression refit vite surface, et je tombais moi aussi dans le déni. Pour éviter d’avoir à faire face à l’échec retentissant qu’était mon mariage, je décidai de m’inscrire à la fac. Maintenant que j’avais renoncé à mon rêve de pianiste professionnel, il fallait quand même que je trouve quelque chose à faire pour vivre et être indépendant. Je m’orientais vers la littérature sans trop savoir quels seraient les débouchés, mais le hasard fait bien les choses. Le jour où je recevais mon diplôme, mon téléphone sonna. C’était l’hôpital.

Après 5 ans de comas, Laurel, l’adolescente de l’accident, s’était réveillée. Elle n’avait plus personne, sa mère (tuée par Ivy) s’étant mise à dos toute sa famille en ayant une fille par insémination, elle avait perdu contact avec eux. En la voyant, perdue, détruite, je demandais à l’accueillir comme une famille de substitution. Les tests ne furent qu’une formalité, autant dire que la richesse de ma famille, combinée à la récente obtention de mon diplôme, suffirent largement à me faire bien voir des services sociaux britanniques. Le seul souci fut Ivy. Elle refusa catégoriquement de vivre sous le même toit que la jeune fille qu’elle avait percutée. Une dispute virulente s’en suivie, et je décidais de partir pour les « states » afin de refaire ma vie avec ma nouvelle fille. Ivy refusait de divorcer, et finalement, je n’en avais rien à faire, marié ou pas, j’avais toujours le droit de vivre où le vent me menait.

Les débuts furent compliqués, mes avec du temps et de la bonne volonté, on s’adapte à tout. Je faisais rattraper à Laurel 5 ans de cours en un temps record, et la poussait à passer ses SATs. Ses résultats exceptionnels lui garantissaient l’accession à une des meilleures universités du pays, j’ai nommé UCLA ! Une fois qu’elle eut quitté la maison, je ne savais plus trop quoi faire de ma vie… mais mon trouble ne dura pas bien longtemps ! Ivy refit surface, prête à tout pour revenir à mes côtés, la place qu’elle considérait être la sienne. Mais impossible pour moi de pardonner si rapidement ses fautes, même s’il restait en moi une part de sentiment qui lui était destinés… Elle se permit d’emménager un peu toute seule, profitant du fait que je ne sache pas trop dire non, et notre couple sembla revivre quelques semaines. C’est le retour de Laurel, pour les vacances de Noël qui marqua la fin du chapitre Ivy. Cette dernière vint en effet me poser un ultimatum, elle ou Laurel, qu’il ne me fallut pas plus de 2 secondes pour régler. Ivy retourna à Londres, vexé au plus haut point, et je recevais en courrier express les papiers du divorce quelques jours plus tard, papier que je m’apprêtais moi-même à lui envoyer sous peu, comme quoi, on était bien sur la même longueur d’onde pour une fois !

C’est finalement grâce à ce divorce que je trouvais ma voie. Débarrassé de ce poids, je passais le concours de professeur, plutôt simple, de Californie, et me trouvait assez bien placé pour prétendre à un poste de la ville voisine. C’est là que je commençais ma carrière. Peu de choses excitantes à dire ensuite, hormis ma mutation qui me valut un cadeau fabuleux de la part de mes anciens élèves : un saut en parachute. Une expérience géniale que je n’oublierais jamais ! Aujourd’hui, j’ai 32 ans, ma « fille adoptive » (puisque ce n’est pas officiel) en a 25, et je travaille au lycée de Mystic Creek, loin d’elle donc, mais on continue de s’appeler, la famille, c’est important ! Du moins c’est ce que j’ai toujours cru. En effet, la mienne, ne s’est toujours pas remise de mon déménagement, de l’histoire de la famille d’accueil, du divorce, et de mon nouveau job. Tant pis, j’ai trouvé ma voie, s’ils ne l’acceptent pas, c’est eux que ça regarde. Je n'ai pas touché à un piano depuis que j'ai quitté le conservatoire, mais l'envie me taraude depuis quelques temps... je ne sais pas où tout ça va me mener, mais je fais confiance au destin !



Derrière l'écran

Pseudo: BH, Kefka ou Robin pour les intimes Wink. Âge: 17 ans déjà :p . 3 mots qui te décrivent le mieux: Compliqué, drôle et malchanceux ?. Tu nous viens d'où? Beziers. Pourquoi tu t'es inscrit(e) sur le fofo? Pour ce PV en grande partie, et puis j'aime bien le contexte, il est très libre, pas trop dirigiste, c'est cool Very Happy. Code du règlement: Validé! Par Amy ^^. Un dernier mot? si vous lisez ceci alors que ma fiche est finie : "I did it !" Sinon, bah désolé de ma lenteur, je suis probablement trop occupé à manger des cookies devant ma télé :/.


Dernière édition par Aaron A. McCarthy le Mar 21 Aoû - 10:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ watch your backs
avatar
June S. Fever


Féminin Messages : 1013
Emploi/loisirs : Etudiante

In my heart...
Statut: Célibataire babe !
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 11:50

BIENVENUE PARMI NOUS cheers
Contente que tu es pris ce PV Very Happy
Et Bonne chance pour ta fichounette Wink

_________________
When you're sad, you're not sad. You are merely oblivious to the good things in your life. There is always a crack of light in the darkness ❤️
« Friendship marks a life even more deeply than love. Love risks degenerating into obsession, friendship is never anything but sharing. A friend is a person who would never purposefully hurt you. Someone you enjoy being around and look forward to seeing. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 11:55

Merci Smile Par contre, es-ce que vous pourriez mettre les noms des avatars sur les fiches de PV ? J'étais pas 100% sûr que ça soit bien Jude Law au début sur la photo >.< Mais vu que j'me suis pas fait taper les doigts, j'imagine que j'l'ai bien reconnu :p
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ watch your backs
avatar
June S. Fever


Féminin Messages : 1013
Emploi/loisirs : Etudiante

In my heart...
Statut: Célibataire babe !
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 12:04

Ahaha ouiii Tu l'as reconnu Wink Et merci, on va rajouter pour si jamais les nouveaux membres ne reconnaissent pas Wink

_________________
When you're sad, you're not sad. You are merely oblivious to the good things in your life. There is always a crack of light in the darkness ❤️
« Friendship marks a life even more deeply than love. Love risks degenerating into obsession, friendship is never anything but sharing. A friend is a person who would never purposefully hurt you. Someone you enjoy being around and look forward to seeing. »
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ smells like teen spirit
avatar
Amy J. Skellington


Féminin Messages : 357
Emploi/loisirs : Etudiante & rêveuse

In my heart...
Statut: Célib' ^^
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 12:34

ROBINUCHE cheers
Contente que tu nous aies rejoints et bonne chance pour ta fifiche! Very Happy ♥️

_________________
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » - Jack Kerouac, Sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
http://dancing-shadows.easyforum.fr
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 12:54

Merci Yuuki ! ça avance ça avance :p
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Perry Standler


Féminin Messages : 96
Emploi/loisirs : Etudiante.

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 17:13

Bieeenvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 14 Juil - 19:23

Merci beaucoup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Emmy A. Anderson


Féminin Messages : 61
Emploi/loisirs : Etudiante en 1ère année de psychologie de l'enfant

In my heart...
Statut:
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Dim 15 Juil - 12:22

Bienvenue yay
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Dim 15 Juil - 13:20

Merci beaucoup ! J'ai fini le caractère et la partie IRL, plus que l'histoire ! On y croit aller xD !
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ smells like teen spirit
avatar
Amy J. Skellington


Féminin Messages : 357
Emploi/loisirs : Etudiante & rêveuse

In my heart...
Statut: Célib' ^^
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Dim 15 Juil - 15:55

Robinuche là tu m'as vraiment épatée! J'ai hâte de lire l'histoire de ton perso car, déjà rien que pour le caractère, t'as assuré Very Happy

_________________
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » - Jack Kerouac, Sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
http://dancing-shadows.easyforum.fr
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Dim 15 Juil - 17:34

Merci Yuuki Very Happy la suite demain, où à 23h xD je sors ce soir héhé !
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ smells like teen spirit
avatar
Amy J. Skellington


Féminin Messages : 357
Emploi/loisirs : Etudiante & rêveuse

In my heart...
Statut: Célib' ^^
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Dim 15 Juil - 17:36

Prend ton temps tkt ;D
Et sors bien alors Very Happy
^^

_________________
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » - Jack Kerouac, Sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
http://dancing-shadows.easyforum.fr
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Sam 21 Juil - 22:24

Purée O.O ça fait une semaine déjà >.< Promis je dépêche, désolé, vraiment, je suis une grosse feignasse :/
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ watch your backs
avatar
June S. Fever


Féminin Messages : 1013
Emploi/loisirs : Etudiante

In my heart...
Statut: Célibataire babe !
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Dim 22 Juil - 9:00

Pas de problème Smile
Hâte de lire ton histoire Wink

_________________
When you're sad, you're not sad. You are merely oblivious to the good things in your life. There is always a crack of light in the darkness ❤️
« Friendship marks a life even more deeply than love. Love risks degenerating into obsession, friendship is never anything but sharing. A friend is a person who would never purposefully hurt you. Someone you enjoy being around and look forward to seeing. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Mar 21 Aoû - 10:06

Phoque Yeah !
Ça y est ! Pavé terminé xD J'attend votre verdict, et bonne lecture Razz
PS : Merci d'avoir été si patiente avec moi ^^'
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ♦ smells like teen spirit
avatar
Amy J. Skellington


Féminin Messages : 357
Emploi/loisirs : Etudiante & rêveuse

In my heart...
Statut: Célib' ^^
My friends, love, ennemies,...:

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Mar 21 Aoû - 11:54

Tout est en ordre Robinuche Very Happy
Je te valide de ce pas!! cheers

_________________
« J’ai du goût pour trop de choses que je mélange, m’attardant à courir d’une étoile filante à une autre jusqu’à temps que je me casse la figure. Voilà ce que c’est que de vivre dans la nuit, voilà ce que ça fait de vous. Je n’avais rien à offrir à personne que ma propre confusion. » - Jack Kerouac, Sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
http://dancing-shadows.easyforum.fr
avatar
Aaron A. McCarthy


Masculin Messages : 22
Emploi/loisirs : Prof de littérature, aime lire donc, aider les autres, écrire de temps en temps...

MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   Mar 21 Aoû - 11:56

Youhou ! yay
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Professeur McCarthy - le prof de litté qui n'arrive pas à trouver un titre à sa propre présentation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les perles des profs
» Akatsuki Jun, ou, le nouveau prof de littérature [Finished]
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing Shadows RPG :: Autour de mon personnage :: Présentations :: Présentations validées-